Créateur d’émotions

Accueil > Agenda > Insolence, Danse mais pas que

Insolence, Danse mais pas que

samedi 25 juillet 2015 à 11:00 Enregistrer au format PDF

En ces temps incertains, où l’on voit en France une multitude de festival disparaître, Même sans le train décide de faire naître Insolence, danse mais pas que…

Insolence, danse mais pas que… sera articulé autour de la danse contemporaine et plus largement de la Danse. Nous ne nous empêcherons pas d’y mêler d’autres disciplines, musique, art plastique, poésie. L’évènement se composera de différentes propositions : cours de danse à vue, stages, spectacles en lieux publics gratuits, une soirée animée entre autre par un bal participatif, moment d’échange et de création, une émotion partagée.

Insolence, danse mais pas que… se veut participatif, et sa préparation mobilise les artistes, les bénévoles et les habitants pour leur participation à un processus collaboratif. Tous participent à l’élaboration du projet, pour que tous se sentent impliqués du début à la fin. Créer un métissage d’approches et d’idées propices à l’innovation et faire appel à l’intelligence collective.
Les artistes proposent leur spectacle, ou une performance, des ateliers de découverte, des animations ils sont invités à se croiser pour l’occasion.
Les bénévoles s’affairent pour recevoir artistes et public dans les meilleures conditions, une mise à disposition technique et logistique, la mise en place d’un lieu de restauration-buvette où tous, artistes, bénévoles et public, pourront partager leurs repas ou leurs moments de détente, et créer de l’échange.
Les habitants partagent leurs maisons pour héberger les artistes, ils donnent une image valorisante de Saint Antonin Noble Val et de ses valeurs d’accueil. Ils participent à la décoration du lieu central, en amenant une « assise », chaise, tabouret, fauteuil qu’ils auront réalisé pour l’évènement.

Contenu

Tous les participants professionnels à cet évènement acceptent de partager leur art, leur passion. Les professionnels, les amateurs sont tous partie prenante de la proposition, ils sont impliqués à la réflexion et à l’écriture du projet. Les moyens de l’association ne permettent pas pour cette première édition, l’achat de spectacle.

Les cours de danse à vue :
Un professeur de danse propose à toutes personnes intéressées inscrites à l’avance ou sur le moment, de participer à un cours de danse, une initiation, en extérieur, à vue, dans l’espace public.
Propositions de différents styles, hip hop, tango, flamenco, danse contemporaine, danses traditionnelles…

La carte blanche :
Un collectif informel, de danseurs qui travaillent sur l’improvisation, sera formé pour l’évènement. Il aura « carte blanche » pendant les deux jours du festival. Il pourra, partout et à tout moment, danser des impromptus.
Il sera le lien entre toutes les propositions.

Les performances :
Ce sont des propositions de professionnels qui montrent une facette de leur travail. Cela peut être tout ou une partie d’un de leur spectacle, un spectacle en cours de création ou par de l’improvisation, une performance.

Les spectacles :
Le peu de moyens dont dispose l’association pour cette première édition, ne permet pas d’acheter des spectacles professionnels qui auraient pourtant toute leur place au sein de cet évènement. Cependant pour cette première édition, certaines compagnies se proposent de participer en jouant une représentation de leur création. Nous espérons que lors des prochaines années, nos finances permettront la diffusion de spectacles.

Musique et impros :
À chaque retour place des moines des propositions qui se seront déroulées dans le village, l’accueil du public se fera en musique. Des musiciens, improvisateurs ou pas, animeront les moments apéritifs-restauration, des improvisations dansées accompagneront ces moments, « les apéro-dansés ».

Le Bal :
Moment important de l’évènement, moment d’échange, de partage, de rencontres.
Un mélange de genres, de styles de musique et de danse, de la mazurka au punk.
Un mélange d’humains, de danseurs professionnels, d’amateurs, de passants, de curieux, de monsieur et madame « tout le monde ». La présence de nombreux danseurs, facilitera l’accès à la danse à tous, donnera l’envie d’essayer ce que l’on a appris l’après-midi au cours des ateliers, l’envie tout simplement de danser ensemble avec toutes nos différences.


25 & 26 juillet
Place du Bessarel et dans tout le village

Participation libre, mais indispensable

 

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?